Site de Helsinki

helsinki (2)

En 1919, une flotte franco-britannique fut envoyée en Baltique pour rassurer les populations de Raval (Tallinn) et de Helsinki. C’est à cette occasion que Théophile Kerdraon, quartier-maître commis aux vivres à bord du torpilleur «Intrépide» est mort à Helsinki. Il a été enterré en sol finlandais.

Le Souvenir Français a découvert sa tombe en 1977 et s’occupe depuis lors de son entretien. helsinki 1

Les raisons de l’intervention française

Longtemps, la France s’est désintéressée de la Baltique, mer lointaine et périphérique. Or, en décembre 1918, après une longue absence de la marine de guerre française , Georges Clemenceau, président du Conseil, et Georges Leygues, ministre de la Marine, décident l’envoi d’une mission navale chargée de défendre les intérêts nationaux dans la zone….

Quand s’ouvre la conférence de la Paix en janvier 1919, son statut de vainqueur oblige la France à intervenir en Baltique. Il revient à la Marine d’y assurer, aux côtés de la Royal Navy, l’exécution des clauses navales de l’armistice… De surcroît, le bouleversement de l’équilibre géopolitique régional (redécoupage territorial, naissance de nouveaux Etats et guerre civile en Russie) y rend souhaitable la présence française…

A l’exception des négociants qui la fréquentent depuis l’époque de la Hanse, les cercles militaires et diplomatiques méconnaissent la Baltique. Malgré l’activisme d’un lobby balte dirigé par Jean Pelissier et relayé par les milieux universitaires baltophiles parisiens (E. Denis, H. Hauser, C. Seignobos), Paris décide en conséquence l’envoi sur place, en mai 1919, de quatre missions militaires. Les lieutenants-colonels du Parquet, Hurstel , Reboul et Gendre prennent la tête des missions dépêchées respectivement à Riga (Lettonie), Reval (Estonie), Kovno (Lituanie) et Helsinki (Finlande), afin d’aider les gouvernements ententophiles à constituer des armées nationales.

Extrait d’un article de Philippe Lasterle, professeur d’histoire

 

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s