11 novembre 2016

Invitation, discours du Colonel Lopez

2016-d-0018_note-organisation-commemoration-du-11-novembre-2016

bougies

enfants

attaches-militaires  militaires

 

Allocution prononcée par l’AD à l’occasion de la cérémonie commémorative du 11 Novembre 2016

Excellence, Chers camarades attachés de défense allemand et britannique, Chers élèves de l’école Jules verne, Mesdames, Messieurs,

Je vous souhaite la bienvenue.

Le 11 Novembre célèbre à la fois l’Armistice du 11 Novembre 1918, la Commémoration de la Victoire, et de la Paix. Il constitue aussi l’Hommage à tous les morts pour la France depuis la Grande Guerre.

En cette date anniversaire de l’armistice du Premier Conflit Mondial, il y a 99 ans, cette cérémonie nous réunit autour de la tombe du quartier-maître Théophile KERDRAON, un jeune militaire français, marin décédé le 23 mai 1919 dans le port d’Helsinki, alors qu’il n’avait que 19 ans. Il servait la France en tant que cuisinier à bord du torpilleur d’escadre l’Intrépide, en mission de réassurance dans la Baltique, au sein d’une division navale franco-britannique.

Cette tombe est devenue notre monument aux morts pour nous Français.

Elle constitue aujourd’hui le symbole de la jeunesse sacrifiée, de ces soldats, toutes origines confondues, quelle que soit la nationalité qui ont vécu l’enfer en donnant leur vie pour leur Patrie dans un idéal de Paix, de liberté et de justice. Leur héritage, ils nous l’ont légué, c’est la paix en Europe.

Mais nous devons tous nous souvenir que c’est un patrimoine fragile qu’il nous revient de défendre et de préserver tous ensemble.

Alors que la situation sécuritaire dans le monde se dégrade ce sont encore de jeunes militaires, qui au sein des armées françaises démontrent un courage, une abnégation et un sens du service exceptionnel, et cela quelle que soit l’origine, la religion ou le niveau social.

Cette cérémonie est donc aussi un hommage rendu à la jeunesse d’aujourd’hui qui doit connaître et garder en mémoire les combats d’hier pour sauvegarder nos valeurs de Paix de Liberté et de Justice. Elle est aussi donnée en l’honneur de cette jeunesse engagée de nos jours, au quotidien, pour lutter contre le terrorisme dans la bande Sahélo-saharienne, au Moyen-Orient et sur le sol français, où des attentats abjects ont été perpétrés au cours des deux années écoulées.

N’oublions pas aussi les dizaines de militaires français tués ces dernières années en Afrique, en Afghanistan ou au Moyen-Orient pour accomplir leurs missions.

En particulier, ayons une pensée pour les militaires et les civils décédés à Malte le 24 octobre 2016, en accomplissant leur mission de renseignement dans le cadre de la crise libyenne.

Je vous invite donc à procéder à un dépôt de gerbe avant d’observer une minute de silence afin d’honorer la mémoire de nos morts et rendre hommage à leur sacrifice pour la Paix et la Liberté.

 

francais-de-finlande   adjudant-et-ca

croix

texte-revue-souvenirtexte-revue-souvenir

 

Galerie | Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s