Bomarsund

Bomarsund 16 août 1854

En 1854, l’Empereur lui confie, sur le vaisseau amiral l’Inflexible, le commandement en chef de sa 3me escadre destinée à opérer dans la Baltique. Son nom est maintenant attaché à la bataille de Bomarsund dans l’île d’Åland située à 150 km au sud est de Stockholm remportée contre la Russie.
Une forteresse édifiée par la Russie défendait le détroit de Bomar, cette redoutable fortification tenue par 2400 hommes, avait pour contour les deux tiers d’un cercle de 135 mètres de rayon maçonné sur plusieurs étages et hérissé de 185 pièces d’artillerie.

Après huit jours de bombardements au canon de 160 à 550 mètres et de 320 à 750 mètres, l’escadre de l’amiral Ferdinand de Parseval vint à bout de cet ouvrage colossal et c’est le 16 août 1854 que Bomarsund se rendit. Les vaisseaux russes retirés au fond du golfe de Finlande derrière les fortifications de Cronstadt en face de Saint-Pétersbourg, ne devaient plus se montrer dans la Baltique.

A l’issue de cette brillante campagne, menée dans des eaux difficiles et avec des moyens insuffisants, l’Empereur éleva l’amiral à la dignité de grand-croix, suivie bientôt de celle d’amiral de France le 2 décembre 1854, maintenu en activité sans limite d’âge.

De simple matelot âgé de 13 ans sur le Bucentaure en 1804, jusqu’au grade le plus élevé de la hiérarchie navale d’amiral de France à sa mort le 10 juin 1860, ces 56 années de brillants services de l’illustre amiral Ferdinand de Parseval-Deschênes auront été un modèle pour le développement de la puissance navale de la France. A ses qualités de marin hors pair, s’ajoutait une bienveillance et une égalité de caractère qui ne se démentirent jamais. Il était adoré des matelots et savait par la politesse de son langage, rendre facile pour ses collaborateurs les exigences du service, qui à cette époque de marine à voile étaient particulièrement rudes.
Distinctions
Ferdinand de Parseval était Chevalier de Saint-Louis, Chevalier de la Légion d’honneur, Grand officier de la Légion d’honneur, Grand-Croix, décoré de la médaille militaire et de la médaille de Sainte-Hélène, Grand-Croix de Sainte-Anne de Russie et du Nicham-Iftikhar, Commandeur de Saint-Georges des Deux-Siciles et dignitaire d’un grand nombre d’ordres étrangers. Il était en outre Sénateur et Président du Conseil des travaux de la Marine.

Bomarsundtombe

Stèle érigée en 1990 par le Souvenir Français à Bomarsund à la mémoire des morts de la guerre de Crimée dans la Baltique

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s